Borobudur, joyau de l'art bouddhique

BOROBUDUR  Joyau de l'art bouddhique

S’imprégner de la poignante lumière du sanctuaire de Borobudur, tel est le voyage que propose la Fondation Baur, le temps d’une exposition consacrée à ce chef d’œuvre de l’architecture bouddhique. Construit au VIIIe-IXe siècle sur l'île de Java, Borobudur est l’un des édifices religieux les plus célèbres et les plus scrutés au monde, mais il demeure également l’un des plus énigmatiques. Cette exposition présente une quarantaine de photographies de grand format des reliefs sculptés de Borobudur, réalisées par le photographe Hughes Dubois, la nuit par clair de lune. La technique de prise de vue rend un volume et une présence intenses aux bas-reliefs.

L'éclairage lunaire, le sourire archaïque et insaisissable des Bouddhas m'évoquent le Yugen-bi 幽玄美. Le Yugen-bi, c'est la conscience du monde par une expérience subtile et profonde d'une beauté mystérieuse, sans prise pour les mots.


BOROBUDUR
Joyau de l'art bouddhique
A la Fondation Baur 18 avril 2018 - 8 juillet 2018
Commissaire de l'exposition et auteur du catalogue : Helen Loveday
Plus d'information sur le site de la Fondation Baur

Visitez cette exposition magnifique, pour laquelle je vous conseille vivement la visite guidée. pour Visite privée possible sur demande, pour se retrouver entre amis, collègues. Peut être combiné avec un atelier de thé:

Visites privées de l'exposition temporaire ou des collections :
150.- CHF la visite d’1 heure + 5.- CHF d’entrée par personne
Contact: Fondation Baur, tél: +41 22 704 32 82
Atelier de thé pour groupe privé (dès 15 pers) au musée Baur.
300.- CHF pour 15 pers. pour 1 heure.  Dès 16 pers, + CHF8 par pers. (max 20 pers) Thé et douceurs compris.

A propos de Borobudur

Borobudur, sur l'île centrale de Java , en Indonésie, est le plus grand monument bouddhiste du monde. Sa construction sous la dynastie des rois Sailendra commence vers 750 et il reste entouré de secrets quant à ses usages. Ce n'est pas un temple à proprement parler, ne disposant pas de lieux de prière ou de dépôt des offrandes.

L'art de Borobudur puise son inspiration dans le bouddhisme de tradition Mahāyāna. Au long de ses terrasses carrées sont visibles les illustration du sutra Gandavyuha. Cette influence parcourut l'Asie jusqu'au Japon. Le même texte fondateur bouddhiste est à l'origine du Daibutsuden (Great Buddha Hall) du temple Tōdai-ji (東大寺) de Nara, au Japon, inauguré en 752, soit au moment où l'on érige les fondations de Borobudur.

Au loin, le sanctuaire, formé d'un stupa unique construit en roche volcanique, ressemble à une grande fleur de lotus prête à fleurir. L'ensemble vue de haut a la forme d'un mandala, image à la fois de la cosmologie bouddhiste et de la nature de l'esprit humain, combinant le carré - la terre - et le cercle - le ciel.

Borobudur représente le cheminement vers l'illumination. La marche progressive des pèlerins symbolise l'élévation spirituelle. Le microcosmos est divisé en trois niveaux. Le premier niveau est celui des désirs humains, influencés par ses impulsions néfastes. Le niveau intermédiaire voit l'homme prendre contrôle de ses envies et développer ses pulsions positives. Au niveau supérieur l'homme n'est plus attaché par ses désirs physiques et terrestres.

" .. Starting from the sphere of animal desire, the monk eventually reaches the "spirit laden with mystery" (Himitsu-shogon-Shin), the culminating and hermetic point. The awakening he experiences then transforms the world into light. Was this not the secret that the immense mandala was whispering to us in the early light of dawn? .."
Eiji Hattori, The Dawn of serenity: letter from Borobudur.

Les statues de Buddha regardent au loin, emplies de sérénité éternelle..
Merci à Aga Szydlik pour les photos

 

Le sanctuaire Borobudur est inscrit au Patrimoine mondial de l'UNESCO.
Descriptions, galeries photos et vidéos en plusieurs langues ici .